Le clignotement de l’espoir !!!

J’aurais aimé vous connaitre plus tôt dans mon parcours, dans les moments les plus raides, où je me sentais si seule….Des amies enceintes, et un petit mari à l’extérieur pour le travail. Vous êtes toutes merveilleuses ! J’ai aujourd’hui la chance, INCALCULABLE, de porter notre petit pois….de 9 semaines aujourd’hui, à qui j’ai vu le coeur battre pour la première fois ce matin.

Je m’étais présenté dans cette même salle, la vessie pleine, il y a 10 mois de ça, pour me faire briser mon rêve….notre rêve. Ce n’était donc pas sans appréhension que je m’y suis rendu ce matin…..la vessie tout aussi pleine. J’ai tout de suite apperçu ce petit clignotement….signe de vie….signe de bonheur. Mes pensées ont été sur le champs envahie par vous toutes ! J’aimerais vous transmettre l’espoir…..vous donner le petit coup de pouce, ou le gros coup de pied qu’on a besoin lorsqu’on est au fond du baril. Je n’ai pas eu un parcours physiquement aussi difficile que certaine d’entre vous…..mais émotionnellement, je vous comprends toutes.

Vous y arriverez les filles !!!! Mes prières, mes énergies vont vers vous…..!!!!

Rationalité et Infertilité …. des incompatibles !

 

raisonli

Étant ingénieure de métier, je suis une personne généralement rationnelle. Avant d’avoir à affronter la PMA, pour moi, tout avait une une relation de cause à effet, une raison scientifique à son existence. 

Il est arrivé « ceci », parce que « blablabla »…… Naive la fille ? Et oui !

L’infertilité n’a rien de rationnel. Ca marche pour certains, et ça ne marche pas pour d’autre. Certains ont des réponses biologiques à leur problèmes, d’autres non. 

Certaines prennent un verre et fume toutes leur grossesse et accouche d’un beau bébé en santé, tandis que certaines se battent depuis des années pour en arriver à un positif et tout se termine trop tôt. Une petite pensée pour Zelda !

Certains…..les meilleurs parents du monde….sont privés de ce bonheur, tandis qu’on entend des histoires horribles de parents indignes….

L’infertilité, c’est l’injustice !

Tout au long de mon parcours, mon petit hamster n’a pas cessé de faire tourné la roue pour trouver des réponses…Maintenant que j’ai mon +, j’en cherche toujours !

 

 

 

 

Après le + ?

Depuis ma fausse couche, j’appréhende beaucoup le moment du prochain test de grossesse positif. Vais-je virer folle et prendre tout les signes de mon corps comme un appel à la fausse couche ? Vais-je freaker, et arrêter de faire tout les trucs que j’aime ? Plus de vélo….tout à coup j »me fais manger par un ours lors de ma balade quotidienne ! Fini le tricots….trop dangereux de me rentrer une aiguille dans le ventre !!! Fini la crême glacée et les arrachides…..tout d’un coup ma petite peannut est allergique !!!

Maintenant 9 mois que j’ai fais ma fausse couche…..et me voilà maintenant avec mon +++ tant attendu. Plus que j’ai eu, une journée après la date d’accouchement prévu de cette fameuse fausse couche ! Bizarre non ? Bizarre, mais très apprécié.

Contre toutes mes appréhensions, je ne me suis jamais senti aussi zen que depuis ce test ! Aucun symptôme pour le moment, et ça ne me tourmente pas du tout ! Je ne me projette même pas dans le futur….j’apprécie le moment présent ! La preuve….je n’ai même pas encore calculé la date d’accouchement 🙂 Je ne me reconnais plus 🙂 Je veux rester comme cela jusqu’à la fin de mes jours ! 

On dirait qu’au fond de mon coeur, et de ma rationnalité, je le sais que ce petit être va se pointer le bout du nez….au printemps….avril ou mai….ça m’importe peu pour le moment !

J’ai l’impression que rien n’a changé, outre le fait fait que je me sens super légerte ! Mes balades à vélo se font sans tourments , et ça ne me brise plus le coeur de tricoter pour les enfants des autres !

Merci la vie !

 

 

Oserai-je faire un test ?

Depuis Mardi que j’attends le jour 1. Et depuis ce même jour que je me rends au toilette milles fois par jour pour voir si elle ne sont pas débarquée…..Pas très écologique comme technique avec tout ce papier de toilette gaspillé 🙂

Lors de mon rendez vous  de fin de cycle avec ma clinique, la gygy me demande :

  • Gygy : Avez vous eu vos menstruations ?
  • Moi : Non
  • Gygy : Avez vous du retard ?
  • Moi : Oui
  • Gygy : il vous arrive souvent d’avoir du retard?
  • Moi : Non
  • Gygy : Avez vous fait un test ?
  • Moi : Non
  • Gygy : Pourquoi ?
  • Moi : ….

Je ne suis pas très jasante dans ces rendez-vous. Cela m’intimide beaucoup d’avoir à étaler les moments de mes rapports sexuelles…..Après près de 2 ans d’essais, t’inquiètes madame la Gygy, je connais l’art de bien placer les rapports !!! 

Pourquoi je ne fais pas ce test…..par peur d’être déçue ! Je ne suis pas une testeuse compulsive, et j’attends toujours sagement mes règles … Suis-je réellement sage ou simplement cheap ? Un peu des deux 🙂

J’ai fait 2 tests de grossesse dans ma vie. Un après 2 jours de retard….Positif !! Très pâle, mais en milieu d’après midi après avoir bu des gallons d’eau !!!! Le deuxième le lendemain….toujours aussi pâle !….pour ce terminer en fausse couche. 

J’ai peur, en faisant ce test, qu’il soit pâle et que l’angoisse me prenne en otage, sur le champ !!

Pour l’instant, je ne suis pas enceinte, et je le suis en même temps !! Ca me satisfait !

À toi, qui est en train d’avoir ton bébé

 

À toi, ma chère amie, qui est en train d’avoir ton premier bébé.

À toi, qui a critiqué, voir dénigré mon projet de vouloir fonder une famille, quelques mois seulement après ma sortie de l’université.

À toi qui m’a reproché de faire les choses trop rapidement, et de ne pas profiter de ce que j’ai, dans le moment présent.

À toi qui est finalement tombé enceinte avant la fin de tes études, et ce de manière planifié.

À toi qui est tombé enceinte en même temps que moi, à ton premier essai, mais a qui le parcours ne s’est pas arrêté après seulement 9 semaines.

À toi, qui a vécu la grossesse que j’aurais du vivre.

À toi qui, après t’avoir annoncé ma fausse couche, tu t’es plains de tes maux de grossesse « C’est pas facile etre enceinte en tout cas », sachant que j’attends ce moment depuis plus d’un an…et que je devrai toujours l’attendre.

À toi qui, malgré le fait que tu sais que je vis des moments très dures, me parle constamment de ta grossesse lors de nos rencontre, sans même oser me demander  » Et toi, comment tu vas….ou en est tu rendue…je suis là si tu as besoin ».

À toi qui, a répondu  » Ishhh, j’hairais tellement ça avoir des jumeaux !  » Quand je t’explique, avec toutes mes angoisses, les probabilités de grossesses multiples de mon traitement de fertilité.

À toi qui, lors d’une rencontre d’amies, dont la majorité sont enceintes,a osé me lancer un  » Y manque que toi asteur !.

À toi qui, pendant ces 9 mois, n’a pas su mettre ton bonheur de côté, ne serait-ce que quelques petites heures, pour rendre mon malheur moins difficile. Pendant que moi, je puise mes réserves d’énergie pour mettre mon malheur de côté, et te permettre de vivre ton bonheur pleinement.

À toi qui ne sait probablement pas à quel point tu as pu me blessé.

Je te souhaite que du bonheur !!!

 

 «Un véritable ami est quelqu’un qui te soutiendra même si cela fait mal à son propre intérêt. Il donne tout sans rien attendre en retour» Auteur inconnu

 

stock-illustration-10693745-best-friends

 

 

 

 

Ce fameux JOUR 1

Pour celles qui essaie de concevoir depuis un moment, vous savez de quoi je parle…..Le JOUR 1. Ce jour où tout espoir tombent. Ce jour où on a le moral par terre, ce jour où, il nous semble impossible de nous remettre de cette X ième déception. Mais miraculeusement, le lendemain on se relève, certaine que ce mois ci sera le bon….Ce mois-ci sera NOTRE mois.

On ne se le cachera pas les filles, mais nous sommes faites fortes en ciboulot !

Voici ma petite histoire :

Je ne suis pas de ces filles qui a un instinct maternel à tout casser, mais j’ai toujours eu hâte d’avoir des enfants. Bizarement, depuis que je suis jeune ( je veux dire 10-12 ans, parce qu’à 26 ans, non, je ne suis plus jeune ;)) j’ai la crainte de ne pas être capable de porter un enfant. Non pas une de ces craintes qui vous hantent l’esprit à vous empêcher de dormir pendant 3 mois d’affiler, mais cette crainte, qui vous frôle l’esprit, une fois de temps en temps, et qui vous rend maussade pendant quelques petites secondes.

L’université terminée, le boulot trouvé…..on peut maintenant passer aux choses sérieuses, le BÉBÉ. Chose qui, dans ma famille, s’avère aussi facile que de rester assis à écouter la T.V.

J’avais juste a regarder les bobettes du voisin sur la corde à linge pis me voilà partie en famille.

 

Il me suffisait de penser que j’faisais l’amour et HOP, j’étais enceinte !!!

Arrêt de la pilule en décembre 2012, début concret des essais en mars, vu que moi, les petites culottes du voisin, ça marche pas. En novembre, mon médecin me conseille d’aller en clinique de fertilité….Dossier envoyé, et attente de l’appel. En décembre, un beau cadeau de noël (deux semaines à l’avance….j’ai tellement été sage), ….WE WILL BE PARENTS ! A non, finalement j’ai pas été assez sage, le père noël s’est trompé et a repris son cadeau, un mois plus tard ! ARGGGGGhhhh, je le hais ce père Noel.

Après avoir repris le dessus de tout ça (le remède….aller se prélasser au Soleil, 10 jours, en plein moi de janvier, avec le faux bonheur d’au moins pouvoir prendre d’la bière sur la plage :)) voilà que le parcours en PMA commence !!! Température (suis-je la seule à m’être posé la question « Par où qu’on prend ça? », et heureuse d’entendre  » Par la bouche  » Oufffff), Clomid  (Ou en d’autre mot  » Dépresseur »), Insémination…..et blablablalba.

J’en suis aujourd’hui dans l’attente de ce fameux jour 1, qui devrait arriver d’ici hier à après demain ! Parce que non, la médication miraculeuse qui fait ovuler 36 h après l’injection, ne fonctionne pas pour tout le monde. Donc, est-ce que la troisième insémination sera la bonne pour nous ? Je n’y crois pas vraiment, mais tant que le verdict du Fameux jour 1 n’est pas tombé, il y a de l’espoir ! À suivre